Réévaluation de la relation entre diversification et assurance : Différences entre les stratégies sur l’exploitation et hors exploitation

Ladina Knapp, David Wuepper, Tobias Dalhaus, Robert Finger*

Une caractéristique marquante de l’agriculture est le risque intrinsèque qu’elle comporte. Par exemple, l’exposition aux risques climatiques et aux événements climatiques extrêmes peut créer des pertes de rendement en quantité (Lesk et al., 2016) et en qualité (Dalhaus et al., 2020) et ainsi augmenter la volatilité des revenus. Le changement climatique accroît la pertinence de ces risques (par exemple, Lunt et al., 2016, Trnka et al., 2014).

Les assurances pour les cultures agricoles sont un instrument important pour permettre aux agricultrices et agriculteurs de faire face aux risques climatiques. Pourtant, la diversification joue également un rôle crucial. L’utilisation de l’assurance-pour les cultures agricoles et la diversification sont interdépendantes. Par exemple, un soutien et une utilisation accrus des solutions d’assurance peuvent décourager les agriculteurs de prendre des mesures de diversification sur l’exploitation, étant donné qu’ils disposent désormais d’une assurance couvrant les risques. Cet effet de l’assurance récolte sur le niveau de diversification est pertinent pour une variété de parties prenantes. Par exemple, il peut affecter ce que les agricultrices et agriculteurs produisent et la manière dont elles/ils le font, ce qui a des conséquences sur l’approvisionnement alimentaire ainsi que sur les résultats environnementaux tels que l’utilisation de pesticides et la biodiversité (par exemple, Möhring et al., 2020). Les conclusions actuelles sur l’interrelation entre l’assurance récolte et la diversification sont ambiguës.

Au sein d’un article (Knapp et al. 2021) publié récemment dans le journal Climate Risk Management, nous analysons l’interaction entre l’ensemble des stratégies de gestion des risques prises par les productrices et producteurs sur leur exploitation dans l’agriculture Suisse. Jusqu’à présent, la relation entre la diversification et la souscription à l’assurance a été peu clair, car certaines études montrent que les productrices et producteurs assurés sont plus enclins à se diversifier. Les résultats de cette analyse indiquent que l’interaction entre les activités de diversification et la souscription à l’assurance dépend du type d’activités de diversification analysées.

Dans cet article, nous examinons les relations entre sept différents types de diversification des revenus et l’adoption d’une assurance pour les cultures agricoles. L’article présente un premier examen empirique systématique de cette question. L’analyse est basée sur une enquête menée à plusieurs reprises au cours de la période 2016-2018 auprès de 1176 productrices et producteurs suisses de cerises, de prunes et de raisins (les données sont disponibles ici : Knapp et al., 2019). Nous considérons les stratégies de diversification sur l’exploitation, à savoir la diversité inter-variétale, l’agrotourisme, la transformation et la commercialisation directe des produits, la création de réserves financières pour les mauvais moments, les travaux forestiers et leur association avec la souscription à une assurance pour culture agricole. Nous considérons aussi les stratégies de diversification hors de l’exploitation à savoir les investissements hors de l’exploitation et les revenus hors de l’exploitation .

Nos résultats montrent que les activités de diversification à la ferme ont tendance à être associées positivement à la souscription d’assurance. Par exemple, la diversité inter-variétale des fruits est positivement associée à la souscription d’assurance.   Inversement, les activités de diversification hors ferme ont tendance à être associées négativement. Par exemple, les revenus hors de l’exploitation sont négativement associés à la souscription d’assurance. Nos résultats montrent la complexité de la gestion des risques dans les exploitations agricoles et l’interdépendance entre les stratégies. Ces résultats montrent aussi que le recours à l’assurance n’équivaut pas nécessairement à une diminution des mesures prises par les productrices et producteurs sur leur exploitation, comme par exemple la diversité inter-variétale, pour faire face aux risques.

Références

Lesk, C., Rowhani, P., & Ramankutty, N. (2016). Influence of extreme weather disasters on global crop production. Nature, 529(7584), 84-87.

Dalhaus, T., Schlenker, W., Blanke, M. M., Bravin, E., & Finger, R. (2020). The effects of extreme weather on apple quality. Scientific reports, 10(1), 1-7. https://doi.org/10.1038/s41598-020-64806-7 (open access)

Knapp, L., Bravin, E., Finger, R. (2019). Data on Swiss Fruit and wine growers‘ management strategies against D. suzukii, risk preference and perception. Data in Brief 24, 103920  https://doi.org/10.1016/j.dib.2019.103920 (open access)

Knapp, L., Wuepper, D., Dalhaus, T., & Finger, R. (2021). Revisiting the diversification and insurance relationship: Differences between on-and off-farm strategies. Climate Risk Management, 100315. https://doi.org/10.1016/j.crm.2021.100315 (open access).

Lunt, T., Jones, A. W., Mulhern, W. S., Lezaks, D. P., & Jahn, M. M. (2016). Vulnerabilities to agricultural production shocks: An extreme, plausible scenario for assessment of risk for the insurance sector. Climate Risk Management, 13, 1-9.

Möhring, N., Dalhaus, T., Enjolras, G., & Finger, R. (2020). Crop insurance and pesticide use in European agriculture. Agricultural Systems, 184, 102902 https://doi.org/10.1016/j.agsy.2020.102902 (open access)

Trnka, M., Rötter, R. P., Ruiz-Ramos, M., Kersebaum, K. C., Olesen, J. E., Žalud, Z., & Semenov, M. A. (2014). Adverse weather conditions for European wheat production will become more frequent with climate change. Nature Climate Change, 4(7), 637-643.

* Ladina Knapp, David Wuepper & Robert Finger sont à l’ETH Zurich, Tobias Dalhaus à Wageningen University and Research  

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden /  Ändern )

Google Foto

Du kommentierst mit Deinem Google-Konto. Abmelden /  Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden /  Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden /  Ändern )

Verbinde mit %s

About Robert Finger

I am Agricultural Economist and head of the Agricultural Economics and Policy Group at ETH Zurich. Group Website: www.aecp.ethz.ch. Private Website: https://sites.google.com/view/fingerrobert/home